Le projet éducatif

Pour offrir les meilleures conditions d’apprentissage et d’épanouissement à ses jeunes citoyens, elle s'appuie, bien sûr, sur ses enseignants, auxquels elle veut donner les moyens de leurs ambitions.

professeur donnant cours à une classe d'élèves

Organiser l’enseignement implique forcément d'avoir une certaine vision de ce qu’est «éduquer» : un ensemble de valeurs qui guide les apprentissages. Il ne s’agit pas seulement de transmettre des savoirs et de donner les outils d’accès à un métier, mais aussi de former les adultes de demain, des citoyens vivant dans une société qu’ils doivent pouvoir analyser et dont ils seront des éléments participants.

La Province de Hainaut a donc élaboré un projet éducatif basé sur la démocratie, la stimulation, la solidarité, la tolérance et la laïcité. Dans l’enseignement provincial, on donne à chaque élève les meilleures chances de s’épanouir en tant que personne et on lutte contre l’échec scolaire en valorisant chacun à travers ce qu’il réussit, on ouvre les esprits à la diversité des idées et opinions ainsi qu’à l’écoute et la compréhension des autres notamment via les travaux en groupe, on « apprend à apprendre » en inculquant des techniques de recherche d’information, etc. Plus qu'un apprentissage scolaire, les élèves et étudiants reçoivent des outils pour être acteurs de leur avenir.

élèves au tableau récitant une leçon

 

La charte de l’Enseignement Officiel

Le CPEONS, Conseil des Pouvoirs Organisateurs de l’Enseignement Officiel Neutre Subventionné, défend les valeurs et les priorités des écoles des Villes et Provinces de Wallonie et de la Commission Communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale. Un combat de chaque instant qu’il mène depuis toujours.

L’enseignement de la Province de Hainaut est l’un des partenaires importants de ce réseau d’établissements dispensant un enseignement inspiré des principes de la laïcité, avec un intérêt prépondérant pour l’enseignement qualifiant.

Le  CPEONS a adopté la Charte de l’Enseignement Officiel, qui dit, en résumé, que :

Dans un monde en transformation rapide,

  • pour une société toujours plus démocratique et solidaire, qui vise la promotion de tous ses membres et s'enrichisse des différences, qui défende la liberté, favorise l'initiative et développe le sens des responsabilités, qui veille à la qualité de la vie ;
  • pour former des personnes tolérantes, respectueuses des particularités et des choix de chacun, libres, prêtes à confronter les points de vue sans a priori dans un souci permanent d'honnêteté intellectuelle, ouvertes au changement et à la remise en question, capables de créer et d'innover, dotées de compétences solides et aptes à les actualiser en permanence, éprises de paix, de générosité, de justice sociale et de dignité humaine ;

Nous choisissons une école officielle, voulue par la société civile et organisée pour former tous les futurs citoyens, démocratique dans sa conception et dans sa pratique, attentive aux droits et aux devoirs de chacun, favorisant le libre développement dans un contexte de valorisation personnelle de tolérance et de solidarité.